vendredi 14 août 2015

Mésange charbonnière, Parus major

Passériforme > Paridé > Parus

Mésange charbonnière, Parus major, en pleine phase de nourrissage:
Les nichoirs se sont avérés utiles cet été 2015, lorsqu'ils sont bien placés, ils ne restent pas longtemps inoccupés, nous avons eu deux nichées successives dans le fardin, ce qui facilite l'affût, il suffit de les attendre lorsqu'elles reviennent vers le nid:



Remarque 1: En fin de saison, les "nourrisseuses" sont assez fatiguées, les plumes sont abimées et elles semblent transpirer... (photo 1),
Remarque 2: je n'ai jamais pu trouver de phasmes dans notre nature, mais apparemment les Mésange charbonnière savent les repérer... (photo 2),
Remarque 3: Le Flash a été nécessaire pour ces quelques clichés, je ne pouvais me positionner qu'à contrejour.

5 commentaires:

Philippe Bullot a dit…

Jolis portraits ! C'est du travail de nourrir 2 nichées !

Roses, Lace and Brocante a dit…

A very industrious little bird!
Beautiful photos - thank you Monique and Daniel!
Shane

David Gascoigne a dit…

Great pictures. I have just returned from a trip to the UK and very much enjoyed seeing this species quite frequently.

Noushka a dit…

C'est vrai que les oiseaux sont fatigués en fin de saison, surtout les petits qui peuvent 2 voire 3 nichées.
Mais ils vont muer bientôt!
Ta remarque sur les phasmes ne m'étonne pas, nous ne les voyons que lorsqu'ils sont sortis de leur contexte, à savoir les ronciers essentiellement.
Qui va prendre une loupe et se balader à travers leurs épines? Plus moi, j'ai passé l'âge de supporter ces égratignures! LOL!

Irma a dit…

Bonjour Monique et Daniel,
Belles images de la mésange charbonnière.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...