mardi 13 mai 2014

Nos pigeons urbains

Qui n'a pas aperçu dans les villes et à Paris en particulier, un de ces pigeons mendiants venant vers vous quémander quelques miettes de votre casse-croute? qui ne s'est pas posé la question de savoir pourquoi leurs pattes sont généralement rongées, comme si on leur avait arraché les doigts?
Il s'agit en fait du pigeon biset, Columba livia; quelle est la cause de ce handicap?
le déplacement au sol sur les revêtements urbains? les divers pièges anti pigeons posés en ville? une maladie due à la consanguinité, ou autre? des blessures dues aux rivalités entre mâles? morsures de rats? l'ingestion des restes la restauration rapide? autant de questions qu'on peut se poser...
Que nenni, selon un site averti de "cousin pascal", ce serait plutôt une maladie, lire ici... ayant pour origine des blessures causées par des "déchets de la civilisation" tels ficelles ou fils de nylon qui viendraient s'entourer autour de leurs pattes, s'incruster profondément dans leurs doigts...
Apparemment ils survivent avec un tel handicap, comme le montre la photo ci-dessous:



 Ceux rencontrés aux abords de l'église Saint-Eustache à Paris, ne sont pas très brillants:




2 commentaires:

Nathalie Santa Maria a dit…

wow....; je suis allée voir cet article, je ne savais pas que ces pauvres pigeons pouvaient avoir autant de problèmes.... c’est terrible.

Noushka a dit…

Ah oui, je voyais cela sur mon immeuble à Paris il y a.... non je le dirai pas!!
C'est moche mais il faut dire qu'en nombre ils sont une peste pour les immeubles anciens.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...