vendredi 2 novembre 2012

L'ibis sacré, Threskiornis aethiopicus

En Loire-Atlantique c'est un sujet "délicat" que l'ibis sacré, Threskiornis aethiopicus, certains veulent l'éradiquer, d'autres le laisser vivre sa vie...
Oui c'est bien celui là même qui orne les fresques des tombeaux des pharaons, c'est lui qui a inspiré la représentation de Thôt, le Dieu ibis! et c'est également lui qui a presque disparu des berges du Nil...
Alors qu'il a fait son apparition en France depuis près de vingt ans... évadé paraît-il d'un parc zoologique du Morbihan. Il se plait dans les marais et zones humides de la côte Atlantique ou il se reproduit librement, de l'île de Ré jusqu'à Vannes


Les photos (1), (2), (3), (4), (5) ont été prises en captivité, les autres représentent un groupe d'une vingtaine d'individus qui vit librement dans les marais salants de Guérande, parmi corvidés et goélands. Mais on le dit capable de consommer les oeufs d'autres espèces tels les sternes ou les cormorans, ou les guifettes moustacs en région Nantaise ce qui le fait classer "invasif".
Depuis 2008, l'ibis sacré, Threskiornis aethiopicus serait "tiré au fusil" par "l'organisme régulateur", l'office National de la chasse.
Est-ce la bonne solution? faut-il les laisser vivre? Lorsqu'on les rencontre en groupe, ils ont l'air si calmes et si sympa??





 


Pour ceux qui seraient intéressés, nous avons trouvé sur guidegypte.com un article sur l'Ibis dans la mythologie égyptienne, et surtout la vidéo de Nicolas Cailleret "La Malédiction de Thôt". qui explique tout ce que l'on aurait voulu savoir sur l'Ibis en France.

Nos amis anglophones la nomment : African Sacred Ibis

Particularités :
- ordre : Pélicaniformes
- Famille:  Threskiornithidés
- Taille / poids  : jusqu'à 70 cm / 1500 grammes.
- Longévité : 20 ans 
- Habitat :  Zones humides, prairies herbeuses, marais et roselières.
- Nidification : Nichent en colonies, dans les branchages près de l'eau.
- Régime alimentaire : c'est un prédateur: il fouille la vase et recherche mollusques, crustacés, insectes aquatiques, lézards, poissons, amphibiens. Mais se nourrit en outre de charognes diverses, et n'hésite pas à consommer les oeufs d'autres espèces tels les sternes ou les cormorans.
- Répartition: Afrique Sub-Saharienne,(il n'y en a plus en Egypte), France en façade Atlantique.

6 commentaires:

Isidro Ortiz a dit…

Estupendas capturas de este Ibis.Saludos

Philippe Bullot a dit…

On l'a capturé, il s'est échappé, il s'est reproduit, on le dézingue. Il n'est pas responsable de son tempérament, l'homme par contre n'est pas très net dans cette histoire...
Bravo Daniel pour tes belles photos!

Noushka a dit…

Belle série de photos!
Je suis assez d'accord avec Philippe, l'homme est responsable de la situation en l'occurrence et c'est très injuste de le tirer.

NewMexiKen a dit…

La Floride a très certainement tué tout l'ibis sacré, Threskiornis aethiopicus. Cependant, la Talève sultane exotique pourpre (Porphyrio Porphyrio), également connu pour manger des œufs et des jeunes d'autres oiseaux aquatiques) a proliféré en dépit d'une campagne d'extermination. Nous vous remercions pour leurs commentaires sur mon blog.

Monique et Daniel a dit…

Merci à tous pour vos commentaires!
En ce moment (début Novembre) je continue à voir ce petit groupe d'Ibis, quasiment tous les jours. Et ils sont accompagnés par leur cour de Goélands et Corbeaux.

valérie a dit…

Merci pour votre passage sur mon blog au sujet de cet oiseau.
Très jolies photos de cet oiseau sur votre article.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...